Samedi 05 novembre 2016

Billet matinal sandrine fleur b 02

5h15 - J'ouvre les fenêtres du salon et du bureau. Il fait doux, tellement doux. La chaussée crépite sous les pneus des voitures au souvenir d'une nuit pluvieuse. Les chats sortent en file indienne et s'installent à leurs postes de vigie. Je regarde au loin. L'horizon est caché derrière une masse nuageuse. Je me nourris du calme. Chaque matin est une découverte. La bouilloire siffle.

5h35 - Accoudée au balcon, je savoure ma deuxième tasse de thé vert à la menthe. Les palmiers frétillent ; une légère brise virevolte dans leurs feuillages. Anakyne et Benny se défient du regard. Je mets de la distance entre eux en plaçant ce dernier à l'abri, en hauteur.

5h45 - Un éclair déchire le ciel nuageux. La brise s'intensifie. Va-t-il se remettre à pleuvoir ? J'observe le fond de mon mug ; les dépôts de thé semblent former un smiley. Je souris.

6h - La brume s'est quasi évaporée m'offrant une vue sur la colline du Castéou. Les nuages ont changé d'aspect. Le ciel s'est métamorphosé. Il fait toujours aussi doux. Je regarde mon smartphone : il m'indique 20° estimés. Il y a pire un 05 novembre à 6h du matin. Intriguée je sors mon thermomètre pour vérifier cette donnée.

6h15 - Les gyrophares du camion poubelle, comme chaque matin (tiens, ils passent plus tard aujourd'hui), attisent la curiosité de Benny. Il me semble prêt à bondir sur la balustrade pour en voir davantage. Je le prends dans mes bras, lui offrant un meilleur point de vue. Ces couleurs qui tournoient dans la nuit, le bruit du camion et les conversations des éboueurs sont pour lui sujets de fascination et de distraction.

6h20 - Je ferme les fenêtres et en avant pour une superbe journée !!!

Sandrine-Fleur.B