Dimanche 06 novembre 2016

Billet matinal sandrine fleur b

6h49 - réveillée par un bisou de Kandra, je soulève ma paupière gauche, puis la droite. Je lui rends son bisou et tourne mon regard vers le réveil. Wow, il est presque 7h. Je souris. Aujourd'hui c'est grasse matinée ! Je souris de nouveau. Benny nous rejoint. Toujours aussi délicat, il me bondit dessus en quête de son câlin-bonjour. Nous partageons un moment de tendresse inter-espèces comme nous en partageons chaque jour, plusieurs fois par jour.

7h10 - Une petite bouteille d'eau dans une main et un cahier dans une autre je m'atable au salon. Depuis plusieurs années déjà, j'ai pris pour habitude de commencer mes journées ainsi. En buvant un demi litre d'eau et en écrivant.

7h15 - Kandra me rejoint, s'asseyant à ma gauche et me fixant de ses magnifiques yeux bleus tellement expressifs . Elle s'approche et dépose un bisou sur ma joue. Du revers de la main je l'éloigne ; je connais sa tactique. Je ne peux cependant pas m'empêcher de lui rendre son bisou. Elle s'approche et frotte son front sur mon bras. Je penche légèrement la tête et nous faisons ce que j'appelle un câlin félin, tête contre tête, front contre front et l'air de rien la voici assise sur mon cahier. Comme tous les matins. Et comme tous les matins cela me fait sourire. S'en suit une séance de caresses. Elle s'étale de tout son long, effacant par la sienne la présence du cahier. Je souris. C'est notre rituel matinal et ce qu'elle n'a jamais compris c'est que ça fait aussi parti de ma tactique. Un frisson parcourt ma colonne vertébrale ; un courant glacial vient de s'engouffrer dans le salon.

7h30 - Je me lève et ferme toutes les fenêtres ; l'appartement est suffisamment aéré. Kandra est toujours installée, conquérante et victorieuse sur mon cahier. Je souris. Je dépose un bisou sur son front. Un cahier à la main je m'installe à l'autre bout de la table. Nos regards se croisent ; ÉCHEC ET MAT !

Sandrine-Fleur.B